Guerre et Paix, Kaboul style

et d'autres nouvelles du monde

Le président Joe Biden a annoncé cette semaine que toutes les troupes américaines seront parties d'Afghanistan d'ici le 11 septembre 2021. Bien qu'il ne reste que 2500 soldats, cela aura été la guerre la plus longue de l'histoire des États-Unis (20 ans).

🇦🇫 Petit retour sur l'histoire récente de l'Afghanistan

Dans les années 60, Kaboul ressemblait à ça. Mais la géopolitique a décidé d'un tout autre chemin pour l'Afghanistan. Tout commence lorsque le dernier roi se fait déposer par son cousin lors d'un coup d'État, en 1973. Il se fait lui-même rapidement renverser en 1978 par un mouvement communiste, lors de la révolution de Saur. Et là, tout dérape pour les 40 prochaines années.

Les Communistes

Le parti communiste qui prend le pouvoir en 1978 est soutenu par l'URSS, qui étend son influence doucement mais sûrement sur le pays. Le régime chamboule énormément le fonctionnement économique du pays et verrouille totalement son fonctionnement politique avec une répression très dure. La rébellion contre le régime s'organise, au point que son dirigeant fait appel à l'URSS pour mater l'insurrection.

La guerre contre les Soviétiques

Pas de bol, l'URSS en profite pour envahir le pays en 1979 et mettre un communiste plus fidèle aux commandes. Mais la rébellion continue de s'étendre, et l'Afghanistan devient un des théâtres de la guerre froide par procuration : les rebelles sont largement financés par le Pakistan et les USA. Les Soviétiques n'arriveront jamais à gagner cette guerre qui durera jusqu'à leur retrait unilatéral en 1989. Le régime communiste tiendra jusqu'en 1992. Cette guerre a dévasté le pays. Plus de 500 000 civils ont été tués et plus de 10 millions de déplacés ont fui vers les pays voisins.

Les Talibans

À la chute du régime communiste, les différents rebelles n'arrivent pas à s'entendre sur un gouvernement d'union. Ils se séparent, se battent de nouveau les uns contre les autres.

Et ce sont les Talibans qui tirent leur épingle du jeu. Ils représentent un mouvement musulman ultra-conservateur. Ils ont été largement soutenus financièrement par le Pakistan ou l'Arabie saoudite pendant la guerre contre les Soviétiques et ont également reçu l'appui de musulmans d'autres pays, dont Ben Laden. Bref, la guerre précédente leur a permis de monter en puissance et ils prennent Kaboul en 1996. Par la suite, le pays tombe rapidement dans leurs mains.

Tout le pays sauf une partie, le nord-est, où le commandant Massoud (qui sera assassiné quelques jours avant le 11 septembre 2001) dirige son armée de l'Alliance du Nord et résiste aux Talibans. De 1996 à 2001, les Afghans vivent en paix certes, mais sous le régime le plus strict de la Charia. Inutile de vous faire un dessin.

Les Américains

En septembre 2001, tout bascule de nouveau, les Talibans sont accusés d'être une base arrière du terrorisme et de protéger Ben Laden qui vient de réaliser les attentats contre le World Trade Center à New York. Les USA, accompagnés de l'OTAN et de l'armée de l'Alliance du Nord font tomber le régime en quelques semaines. Initialement relégués dans les montagnes et quasi battus à la suite de l'opération militaire internationale, les Talibans ont progressivement repris des territoires depuis 2006.

Et maintenant ?

Aujourd'hui, la situation est loin d'être stabilisée. Après 20 ans sur place, force est de constater que la présence militaire internationale n'a absolument pas éradiqué la présence des Talibans. Ils ont reconquis une bonne partie du territoire. L'armée afghane ne peut pas être à la hauteur de la tâche qui lui incombe, seule, une fois l'armée américaine partie. Il est fort probable que les USA continuent de s'impliquer dans un format plus léger, pour éviter que le pays ne tombe de nouveau aux mains des Talibans.


Deux petites infos importantes

👉 Vous pouvez maintenant voter pour le sujet qui sera traité dans le Marcopolo de la semaine prochaine et c’est ici que cela se passe.

💌 Si vous aimez cette newsletter, vous pouvez la partager par e-mail 💌 ou par WhatsApp 💬. C’est la meilleure façon d’aider Marcopolo.


🌍 In other news

🇺🇦 Le ton continue de monter dans l'est de l'Ukraine. Le président américain a prévenu son homologue russe qu'il ne tolérerait pas d'incursion militaire. L'armée russe continue de grossir à la frontière avec le Donbass, pour des "exercices". L'Ukraine prétend que plus de 80 000 militaires russes sont répartis entre la Crimée et à sa frontière est. Angela Merkel, Emmanuel Macron et le président Ukrainien ont appelé ce vendredi au retrait des troupes russes dans un souci de « désescalade ». Relire le briefing sur l'Ukraine et la Russie.

🇲🇲 La Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, a indiqué cette semaine craindre que la Birmanie sombre dans une guerre civile généralisée, depuis qu'une armée indépendantiste régionale (l'Armée d'Indépendance Kachin) s'est ralliée aux manifestants. Les combats sont de plus en plus violents. Environ 600 civils sont déjà morts. Relire le briefing sur le coup d'État en Birmanie.

🇹🇼 Selon Taïwan, 25 avions militaires chinois ont violé son espace aérien lundi. La Chine considère de toute façon que Taïwan lui appartient donc elle ne voit pas vraiment le problème et a indiqué que ce n'était qu'un exercice militaire. Mais c'est arrivé juste avant que Joe Biden envoie une équipe de diplomates discuter de démocratie sur l'île de Taïwan.

🇵🇰 La France a conseillé à ses citoyens au Pakistan de quitter le pays suite à la recrudescence de manifestations contre la France depuis plusieurs jours. Les manifestants reprochent à la France de défendre le droit de représenter le prophète Mahomet. Mardi, le chef d'un parti islamiste très critique envers la France a été arrêté, ce qui a relancé les manifestations.

🇨🇺 À Cuba, Raúl Castro va quitter son poste de dirigeant de Cuba. Il a succédé à son frère Fidel à la tête du parti communiste en 2011. La famille a dirigé Cuba pendant plus de 60 ans.