🇨🇳 Cocorico

+ d'autres nouvelles du monde

Cette semaine, le Parti Communiste Chinois fêtait ses 100 ans. C'était donc un peu la fête des voisins dans toute la Chine, mais à 1,4 milliard. Le Parti a vu les choses en grand, énorme démonstration de forces, foules en liesse. Cent ans dont 70 de monopole sur la vie politique d'un pays, ça se fête.

⚔️ La guerre civile

À la suite d'une longue période de domination de la Chine par plusieurs puissances étrangères, la révolution éclate en 1911. Une république est installée, mais elle est très fragile et contestée de toutes parts. Notamment dès 1921 par le Parti Communiste Chinois, d'inspiration soviétique, qui vient tout juste de naître. Une longue guerre civile éclate entre la république et le parti communiste. C'est lors de cette première période que Mao Zedong devient le maître incontesté du parti. Entre 1934 et 1935, il mena plusieurs centaines de milliers de révolutionnaires vers le nord pour fuir les troupes républicaines (Longue Marche). D'une défaite et alors qu'à peine quelques dizaines de milliers d'hommes sortirent vivant de cette épopée, il en fit l'un des symboles politiques les plus importants de la révolution communiste. La guerre civile cessera lors de la Seconde Guerre mondiale lorsque les deux partis feront alliance contre l'envahisseur Japonais.

📕 La prise de pouvoir

Dès la fin de la guerre, alors que le parti communiste est devenu de plus en plus populaire auprès des campagnes, il arrive enfin à renverser le pouvoir. Mao déclare en 1949, la république populaire de Chine. Il est sur tous les fronts : il démarre un programme de collectivisation des terres agricoles, lance la répression des dissidents à très grande échelle. Il crée un programme de rattrapage industriel (le grand bond en avant) qui force les paysans à travailler dans les usines d'acier et à continuer de cultiver leur terre, ce qui aura pour conséquence une des plus grandes famines de l'histoire avec plus de 15 millions de morts. Au début des années 60, Mao ne peut pas vraiment faire le malin avec son bilan économique et il se fait écarter par les gros poissons du parti communiste. Il aura sa vengeance à peine six ans plus tard lorsqu'il fera appel à la jeunesse du pays, organisée comme une armée, qui l'aidera à reprendre le pouvoir et nettoyer le parti communiste de tous les révisionnistes.

📈 La libéralisation économique

À la mort de Mao en 1976, c'est un tout autre Parti Communiste Chinois qui prend la relève. Le nouveau chef, Deng Xiaoping, engage le pays dans une réforme économique et une modernisation à marche forcée. Les terres sont dé-collectivisées, le secteur industriel est mis sur orbite, la consommation de masse décolle et une classe moyenne se crée. Un succès économique tel qu'il implique également dans les années 80 des envies de libéralisation sociale. De plus en plus de jeunes commencent à demander une libéralisation politique du pays, ce qui conduit aux manifestations de Tian'anmen et à leur sanglante répression.

🗺️ La puissance globale

Depuis, la Chine continue sa libéralisation économique tout en gardant une mainmise totale sur sa population. Le Parti Communiste Chinois reste le seul parti. Aucune dissidence n'est tolérée. Des purges, sous couvert de campagnes anti-corruption, sont régulièrement réalisées. Même les milieux économiques sont contraints d'aller dans le sens du parti, comme l'a démontré la dernière affaire Jack Ma. Même la diversité religieuse est un problème pour le parti. Les Ouïghours, musulmans habitants dans le nord-ouest du pays, sont systématiquement enfermés dans des camps de rééducation (on parle de millions de personnes enfermées : relire le briefing sur les Ouïghours).

Sur la scène internationale, on peut dire que la Chine a pris ses aises et se sent à la maison à peu près partout. Le Parti a totalement écrasé les dissidents de Hong-Kong faisant de l'île une province chinoise comme les autres (relire le briefing). Il menace régulièrement Taïwan d'une invasion pure et simple (relire le briefing). L'armée chinoise tente progressivement et absolument pas subtilement de prendre possession de la mer de Chine méridionale (relire le briefing).

Bref on est bien loin du Parti Communiste d'origine. En positif, il faut noter que le nombre de personnes en situation de pauvreté extrême n'a jamais autant progressé que ces dernières décennies dans le monde et c'est principalement en Chine que des millions de personnes ont vu leur sort financier s'améliorer massivement.


🌍 Le monde cette semaine

🇪🇹 En Éthiopie, alors que les rebelles du Tigré ont repris leur capitale, le gouvernement central a déclaré un cessez-le-feu. La guerre civile a déjà fait plusieurs milliers de morts, plus d'un million de déplacés. Des centaines de milliers de personnes sont au bord de la famine. Relire le briefing sur la guerre au Tigré.

🇰🇵 En Corée du Nord, Kim Jong Un a déclaré qu'un accident grave (sans le spécifier) avait eu lieu dans le cadre de la lutte contre le Covid 19. Nous n'en saurons pas plus pour le moment, mais la communication est pour le moins anormale.